D’où viennent les croyances limitantes qui freinent ou bloquent le business ?

Tu te sens bloqué.e ou freiné.e dans ton business... et si c'était à cause d’une croyance limitante ?

J’en ai déjà parlé un peu dans cet article qui traite de l’importance du mindset en business : les croyances,
et plus particulièrement les croyances limitantes sont clés dans le mindset. 

Que ce soit à travers ma propre expérience, ou à travers celle de mes coachés, j’ai pu remarquer, que bien souvent lorsque nous sommes bloqués ou freinés dans l’atteinte de nos objectifs, il se cache en fait une ou plusieurs de ces fameuses croyances limitantes.

Pourquoi ? parce que les croyances limitantes agissent au niveau de notre inconscient pour nous mettre des bâtons dans les roues. Donc vous expliquer le concept, le mettre en lumière, cela va vous permettre d’être plus facilement en mesure de les déceler. 

Alors prêt à en apprendre plus sur les croyances pour pouvoir les déceler plus facilement ? C’est parti

C'est quoi une croyance?

Une croyance c’est une façon de voir les choses qui devient notre réalité, alors même que nous n’en avons pas forcément la preuve. Ce n’est pas la réalité même, mais plutôt une sorte de  jugement que nous faisons sur la réalité. 

Imaginez deux personnes :

  • l’une qui porterait des lunettes roses sans le savoir depuis tout petit
  • la seconde qui porterait des lunettes jaunes sans le savoir depuis tout petit.

Maintenant imaginez que ces deux personnes aient une discussion pour décrire le paysage qui se situe devant eux.

  • La première dirait que ce paysage est rose.
    La deuxième que le paysage est jaune.

Et pourtant le paysage n’est en fait ni tout à fait rose ni tout à fait jaune. Mais chacune de ces personnes décrit pourtant sa réalité, sa façon personnelle de percevoir les choses. Les croyances c’est un peu comme cette paire de lunettes sur les yeux. Elles déforment la réalité pour créer notre propre perception personnelle du réel. 

Depuis tout petit nous sommes baignés dans les croyances. Et en soi ce n’est pas toujours une mauvaise chose. Elles nous ont aussi aidé à nous construire. Par exemple, lorsque nous sommes bébés, nous avons besoin de croire que les adultes nous protègent ou qu’ils vont venir répondre à nos besoins vitaux comme celui de nous nourrir. Plus tard, nous avons besoin de croire en nous pour pouvoir avancer, pour avoir confiance en nous, pour se construire une bonne estime de soi.

Un entrepreneur, lui, a besoin de croire dans ce qu’il fait, de croire qu’il atteindra ses objectifs pour y arriver. S’il n’y croit pas à cause de quelque chose, ça peut être intéressant de voir si derrière ce quelque chose il ne se cache pas une forme de croyance limitante.

D’où viennent les croyances ?

80% de nos croyances viennent de l’extérieur et non de nous !
Ce sont des croyances que nous n’avons pas choisies nous-mêmes, mais qui, comme dans l’exemple des lunettes nous ont été imposées de l’extérieur, sont venues s’ancrer en nous sans que nous n’en ayons pu nous en prémunir. 

Elles proviennent de l’environnement dans lequel nous avons grandi et évolué.

Par exemple, dans la famille dans laquelle nous avons grandi, ça peut-être des phrases qui se sont répétées de génération en génération et qui au fil du temps sont devenues des évidences. 

Je vais vous donner quelques exemples courants de ces phrases qui ont peut-être hanté votre enfance.
Vous avez peut-être déjà entendu répéter des phrases telles que :

  • “l’argent ne pousse pas sur les arbres”,
  • “il faut travailler dur pour y arriver”,
  • “dans la vie ou tu es mangé ou tu te fais manger, il n’y a pas d’autre choix”
  • etc…

Elles peuvent aussi venir de l’éducation que nous avons eu. Par exemple un professeur qui nous aurait répéter des choses comme “toi de toute façon tu es nul.lle en maths” ou encore de carnets de notes répétitifs avec la mention “peut mieux faire”.

Elle peut également venir du milieu culturel ou social dans lequel nous avons grandi.
Pour vous donner un exemple sur le milieu social, dans une famille modeste on aura pu entendre :
“les riches c’est tous des prétentieux”.

Et par exemple dans la culture judéo-chrétienne, si nous avons baigné dedans, que nous soyons ou non croyants, nous avons pu imprégner l’idée “que penser à soi c’est égoïste”.

Les autres 20% de nos croyances, nous les avons construites à travers nos propres expériences de vie et des situations qui ont pu se répéter.

Il existe 3 types de croyances et toutes ne sont pas mauvaises.

1 - Les croyances neutres

Le premier type, les croyances neutres, ce sont celles qui finalement ne nous changent pas la vie.

Que nous y croyons ou non ne change pas notre quotidien. On peut donc les laisser de côté et avancer sur notre route sans s’en préoccuper davantage.

2 - Les croyances ressources

Le deuxième type, les croyances ressources, ce sont celles qui nous donnent de l’énergie, qui nous aident à avancer vers nos objectifs. Par exemple, pour les perfectionnistes, “mieux vaut fait que parfait” est une croyance ressource puissante pour ne pas s’engluer dans le perfectionnisme et pouvoir avancer malgré tout.

Lorsqu’elles sont utilisées de façon positive, les croyances peuvent être un outil formidable pour réaliser ce dont vous avez envie. 

3 - Les croyances limitantes

Enfin pour terminer, on arrive au coeur du sujet. Le troisième type de croyance ce sont les croyances limitantes.
Ce sont celles qui, au contraire, nous consomment notre énergie, celles qui nous freinent et nous empêchent d’exprimer notre plein potentiel. 

Par exemple, supposons que vous pensiez qu’il faut travailler dur pour y arriver. Si à un moment ça devient facile pour vous, vous risquez de penser qu’il y a un souci quelque part, que ce n’est pas normal, voire que vous ne le méritez pas.

Et par conséquent il y a de gros risques que vous vous auto-sabotiez pour prouver que votre réalité est la bonne, votre réalité qui consiste à dire qu’il faut forcément travailler dur pour y arriver. 

OK mais est-ce qu’on peut changer ça ?

Bonne nouvelle, la réponse est oui

Voyez le cerveau comme une sorte d’ordinateur. Nous pouvons choisir les programmes que nous souhaitons conserver ou non, en faire des mises à jour si besoin, voire carrément désinstaller certains logiciels et les reprogrammer avec ce dont nous avons besoin. 

Ainsi les croyances ressources peuvent évoluer au cours d’une vie, et ce qui nous a aidé à un moment n’est peut-être plus pertinent aujourd’hui et nous pouvons aller piocher parmi d’autres croyances ressources.

Et pour ce qui est des croyances limitantes aussi nous pouvons décider de les modifier, de neutraliser l’impact qu’elles ont sur nous en travaillant dessus. Ce sera plus ou moins facile, selon que nous l’ayons déjà correctement décelé ou non et selon l’ancrage de cette croyance sur nous, mais il est possible de les ramollir, voire de carrément en exploser certaines au bout du compte.

Alors maintenant, si vous y réfléchissez un peu de votre côté, quelles sont pour vous les phrases qui ont baigné votre histoire de vie ?

Peut-être commencez-vous déjà à déceler certaines de ces croyances limitantes, d’ailleurs parmi les quelques exemples que j’ai déjà donnés, peut-être que vous en avez reconnu certaines qui vous correspondent déjà.
Et si c’est le cas, bravo à vous car vous avez déjà fait un super pas !

Pour aller plus loin, clarifier votre situation, débloquer les freins et les peurs qui vous empêchent d’être à votre pleine puissance, et accélérer votre business, je vous invite à découvrir mon accompagnement privé de coaching

Guide et épisode privé de podcast booster d'énergie pour booster la productivité

Télécharger gratuitement

20 astuces et conseils pour booster son énergie et gagner en productivité

L'épisode de podcast privé
+ le guide complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page