Comment se sentir légitime quand on débute ?

Quand un entrepreneur se lance dans son business ou qu'il a un nouveau projet, un tournant dans son activité, c'est une étape qui vient grignoter fortement le sentiment de légitimité. Alors comment faire pour se sentir légitime alors qu'on se lance ?

Aujourd’hui je voulais vous parler du sentiment de légitimité, et plus spécifiquement de ce sentiment dans un moment bien particulier : les débuts. Qu’il s’agisse du début d’une activité, ou du début d’un nouveau tournant de votre activité ou de votre croissance.

Se sentir légitime dans les débuts d'une activité

Vous venez tout juste de vous former à votre nouveau métier et vous souhaitez lancer votre business ou vous êtes juste lancé mais vous vous sentez désemparé ou frustré car, que vous l’avouez ou non, vous ne vous sentez pas légitime. Vous voyez tous les autres qui font ce que vous faîtes et vous vous dîtes “mais pourquoi quelqu’un me choisirait moi plutôt que toutes ces personnes qui ont plus d’expérience, qui ont plus de légitimité, de crédibilité que moi ? »

Ou alors vous aviez déjà lancé une idée business mais vous sentez que vous avez envie d’effectuer un virage, que ce soit sur un autre secteur, une autre offre, ou une autre clientèle. Mais une part de vous mène le combat intérieurement car vous vous dîtes que là où vous êtes actuellement vous avez déjà commencé à vous constituer une clientèle, que ça a déjà été assez dur comme ça pour vous sentir légitime sur ce sujet, ce segment, avec ces clients. Et vous vous dîtes que si vous reprenez à zéro vous allez perdre cette légitimité durement acquise ?

Premier point déjà, rassurez-vous car vous n’êtes pas les seuls et c’est un sentiment tout à fait naturel, d’autant plus si vous êtes d’un tempérament plutôt appliqué.

Ensuite, la question que vous vous posez à ce stade c’est certainement comment diminuer ce sentiment gênant, comment pouvoir vous sentir légitime alors que vous vous lancez ?

Avant de répondre à cette question, c’est important de rappeler comment se construit le sentiment de légitimité. La légitimité vient avec la pratique ! En gros, plus vous vous formerez et surtout, surtout plus vous vous exercerez, et plus le sentiment de légitimité va grandir.

OK c’est bien joli tout ça, mais est-ce que ce ne serait pas un cercle vicieux ? Je dois m’exercer pour me sentir légitime mais j’ai besoin de me sentir légitime pour exercer !

Alors oui et non.
Oui clairement c’est un sentiment que l’on peut ressentir.
Mais non car il y a des moyens de briser ce cercle et d’exercer son activité en faisant taire ce sentiment et ici je vais vous en présenter 3.

1 - Clarifier votre situation

Une question de coaching puissante à ce moment-là que vous pouvez vous poser c’est :

  • que vous faut-il concrètement pour vous sentir légitime ?

Faîtes la checklist de ce qui vous vient. Est-ce que c’est d’avoir votre diplôme, est-ce que c’est d’avoir votre premier client, vos 10 premiers clients, est-ce que c’est d’avoir fait un lancement à xK€ ? Bref, dans votre situation, concrètement vous avez besoin de quoi pour vous sentir légitime. Soyez précis, mettez des choses concrètes. 

Une fois que vous avez fait cette checklist, vous avez déjà commencé à clarifier votre direction et les jalons à suivre pour y arriver. Le travail de clarification n’est pas terminé bien sûr, il s’agit de la première étape; Vous allez aussi devoir clarifier ce que vous souhaitez, la stratégie pour y arriver, et l’organisation nécessaire pour y parvenir.

Plus vous serez clair sur ce que vous voulez, plus le sentiment de légitimité va s’étoffer. Le manque de légitimité se nourrit des incertitudes et du flou.

2 - Dégonfler votre ego

Un deuxième point à vous rappeler c’est de dégonfler votre ego. Qu’est-ce que ça veut dire ? Et bien tout simplement, que lorsque vous avez ce sentiment, vous avez peut-être des œillères, et que vous ne voyez pas plus loin que « vous à ce moment précis ». Ce que vous pouvez faire, c’est faire un pas de côté

Rappelez-vous comment vous étiez avant que vous ne travailliez, même un peu votre sujet. Regardez le chemin parcouru. Et là, vous allez voir que vous êtes déjà bien légitime devant le « vous d’avant ».

Considérez donc de vous adresser d’abord à ceux qui ressemblent à votre « vous d’avant », c’est à dire les novices, ceux qui n’y connaissent vraiment rien. Puis lorsque vous évoluerez, vous pourrez alors, si vous le voulez, vous adresser à des personnes plus initiées, moins novices, sur lesquelles à ce moment-là vous aurez de l’avance. 

Au lieu de voir l’expertise comme un absolu, voyez-là davantage comme une échelle avec des degrés différents.
Bien sûr, il y a la règle des 10 000 heures de Malcolm Gladwell qui font de vous un expert de classe mondial de votre sujet. Mais avant d’en arriver là, il y a des étapes intermédiaires. 

Un petit exemple. Lorsque vous passez le permis de conduire, vous n’avez besoin de faire qu’une vingtaine d’heure de conduite pour passer l’épreuve. Cela signifie qu’une personne ayant fait seulement une vingtaine d’heures de conduite est plus légitime pour conduire qu’une personne qui ne les a pas faîtes. Ici on considère une limite à une vingtaine d’heure entre un novice et une personne légitime à utiliser un véhicule qui peut provoquer des accidents mortels. 

En gros dîtes-vous que si vous avez déjà passé une vingtaine d’heures sur un sujet précis, vous en savez déjà beaucoup plus que la majorité des gens. Et cette personne ne verra pas, elle, ce que vous, vous savez que vous ne savez pas encore ! Vous me suivez ? Par contre,elle verra en vous quelqu’un de plus avancé, donc quelqu’un qui peut la faire progresser, elle aussi.

3 - Changer votre perspective sur la comparaison

Une troisième piste qui peut également vous faire voir les choses autrement c’est de changer de perspective sur la comparaison avec les autres. Au lieu de ne voir que les points sur lesquels vous n’êtes pas aussi avancé que les autres avec lesquels vous ne pouvez pas vous empêcher de vous comparer, regardez plutôt ce que vous, vous pouvez apporter de différent dès maintenant, justement au stade où vous en êtes. Voyez les forces que vous avez. 

Par exemple, vous apportez un vent de nouveauté, là où peut-être tout est déjà écrit. Si vous avez déjà fait autre chose avant, une autre activité, et bien vous apportez un regard différent, teinté de l’expérience précédente et d’autres savoirs-faire que vous avez acquis.
Ou bien vous allez sans doute être beaucoup plus proches de vos clients que vous allez chouchouter au début car vous en aurez moins donc vous allez passer davantage de temps que les autres ne peuvent se le permettre.

Je ne citerai pas de nom mais vous avez peut-être déjà pu constater par exemple dans la carrière de certains artistes ou de certains hommes ou femmes politiques qu’au fur et à mesure de leur progression ils ont davantage de mal à provoquer de l’engagement auprès de leur cible, parce qu’ils s’en sont éloignés. De la même façon, si vous êtes seulement à quelques pas de votre client idéal, vous allez peut-être mieux le comprendre, mieux vous souvenir de ce qu’il vit, des douleurs ou des envies qu’il a à ce moment de son parcours. Alors que si vous êtes déjà à 10 paliers au-dessus, il vous sera plus compliqué de vous en souvenir, de le comprendre et de créer du lien avec vos clients.

Donc ne pensez pas que parce que vous débutez votre business ou dans une nouvelle activité vous êtes “moins” que quelqu’un d’autre. Orientez votre pensée vers ce que vous pouvez apporter de différent, vers vos forces à vous, celles qui vous différencient.

Pour conclure cet épisode, je dirai que le sentiment de légitimité est en fait bien souvent un sentiment de légitimité vis à vis de soi-même davantage qu’un sentiment de légitimité que les autres voient en nous. La plus importante légitimité que vous devez trouver, c’est celle que vous vous accordez à vous-même. 

Alors, vous pouvez choisir de ne jamais vous sentir légitime parce que vous n’avez pas encore tel diplôme, telle formation, ou tel nombre de clients, …. et cela peut être un cercle sans fin.

Ou alors vous pouvez choisir de vous sentir légitime parce qu’à l’étape où vous êtes, vous avez déjà quelque chose à partager.

Pour aller plus loin, clarifier votre situation, débloquer les freins et les peurs qui vous empêchent d’être à votre pleine puissance, et accélérer votre business, je vous invite à découvrir mon accompagnement privé de coaching

Guide et épisode privé de podcast booster d'énergie pour booster la productivité

Télécharger gratuitement

20 astuces et conseils pour booster son énergie et gagner en productivité

L'épisode de podcast privé
+ le guide complet

>
Retour haut de page