Illustration article blog podcast

Comment se fixer un bon objectif ?

Une des clés pour réussir et avancer vers ses propres objectifs personnels est avant tout de savoir correctement se fixer des objectifs.

Pourquoi est-ce important de se fixer un objectif ?

Normalement, vous avez dû en entendre parler un bon nombre de fois du fait qu’il est important de se fixer des objectifs ! 

Sinon, j’en profite pour faire un rapide rappel. Se fixer un objectif, c’est ce qui va vous permettre de ne pas complètement naviguer à vue, c’est ce qui va vous donner une direction, un sens vers lequel aller, vers où diriger ses actions. Et cela afin qu’elles aient le plus de sens possibles, qu’elles soient concentrées afin de vous amener les résultats que vous attendez. 

Dans ma pratique de coach avec mes coachés, c’est toujours le point de départ de mon accompagnement : revoir l’objectif ensemble. Je les accompagne à clarifier au maximum leur objectif pour que cela soit le plus fluide possible pour la suite. Il ne faut pas du tout sous-estimer l’importance d’un bon objectif. Savoir poser un bon objectif c’est déjà avoir accompli presque la moitié du chemin ! 

OK, donc une fois cela rappelé, je vais vous donner les 6 piliers d’un bon objectif. Peut-être avez-vous entendu parler des 5 premiers qui sont déjà assez connus. mais le 6ème l’est un peu moins et pourtant il mérite tout autant d’être connu,

Prêt, alors c’est parti.

Un moyen mnémotechnique pour se rappeler de ces piliers est l’acronyme SMART-E, soit S.M.A.R.T comme « intelligent » en anglais pour les 5 premiers piliers et on ajoute la lettre E en plus pour le dernier pilier.

S comme "specific" en anglais ou spécifique en français

Un objectif doit être spécifique dans le sens où il doit décrire le plus précisément possible ce que vous souhaitez atteindre.

En effet, si vous y réfléchissez un peu, vous serez d’autant plus à même d’atteindre un objectif que celui-ci est clair non ? Si vous avez un objectif vague, il est fort probable que les actions que vous allez faire pour l’atteindre ou les moyens que vous allez mettre en oeuvre seront aussi eux-même vagues. Vous aurez moins de mal à savoir ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif si celui-ci est clair dans votre tête.

Par exemple si vous dîtes comme objectif “je veux être heureux”, ce n’est pas assez spécifique parce que “être heureux” c’est un état beaucoup trop abstrait. Vous devez être plus précis que cela. Qu’est-ce que cela veut dire exactement pour vous être heureux ? Concrètement, dans les faits ?

M comme "measurable", ou mesurable en français

Un objectif doit être mesurable, c’est à dire que vous devez pouvoir dire concrètement lorsque vous l’avez atteint. Par exemple, ne dîtes pas : “je veux gagner beaucoup d’argent”. “Beaucoup d’argent” ça ne veut rien dire, ça fait combien “beaucoup” pour vous ? Parce que “beaucoup” ça n’a sans doute pas la même signification pour vous que pour une autre personne. Alors précisez combien cela fait concrètement. Donnez un chiffre, une mesure précise qui vous permettra de savoir précisément quand vous atteignez ce résultat. 

En tant que chef d’entreprise vous devez connaître ce que sont les KPI. KPI pour “Key Performance Indicators”, qui sont en fait les indicateurs clés de performance de votre entreprise. C’est-à-dire les principaux chiffres que vous allez suivre tout au long de la vie de votre entreprise pour être en capacité de mesurer sa bonne santé et ses résultats.
Si vous êtes déjà familiers de cette notion, vous savez déjà que ces KPI doivent pouvoir être mesurables pour pouvoir justement suivre leur évolution dans le temps. Et bien votre objectif doit pouvoir être suivi avec l’un de ces KPI que vous allez pouvoir suivre le long de votre chemin pour atteindre votre objectif. A tout moment, vous devez être en capacité de dire simplement si oui ou non vous l’avez atteint, et si oui ou non vous en êtes loin ou non.

A comme "achievable" en anglais, atteignable en français

Un objectif doit être atteignable. 

Ok, vous pouvez vous challenger et mettre un objectif difficile à atteindre, non seulement par que vous aimez l’adrénaline, mais parce que ça va vous pousser à vous bouger, à sortir de votre zone de confort pour aller le chercher cet objectif. Seulement restez tout de même réaliste sinon cela peut avoir l’effet complètement opposé de vous couper les pattes. Vous aurez l’impression que ce n’est pas possible, et cela risque de vous faire baisser les bras en cours de route. Donc par exemple il est très dangereux de dire que vous allez passer d’un chiffre d’affaire de 0 à 1 milliard d’ici un an. Ce n’est pas impossible si en fait vous avez déjà une autre entreprise que vous vendez pour investir dans celle-ci, etc… mais vous voyez ce que je veux dire. Dans un contexte normal, ce n’est pas atteignable. 

Sur ce point, je souhaite quand même insister un peu, car il y a deux systèmes de pensée possibles et j’aimerais vous présenter les deux pour que vous sachiez que ce choix existe et que vous n’êtes pas forcément obligés de suivre la voie la plus connue et utilisée si cela ne vous convient pas. 

Dans un premier système de pensée, le but est de mettre des objectifs difficilement atteignables, pensés justement comme tels, c’est à dire comme inatteignables. Le but de cela est de pousser les gens à aller chercher la motivation encore plus loin, de les faire sortir de leur zone de confort pour tout donner. Dans ces cas-là, même si on n’atteint pas l’objectif en une fois, on s’en est déjà approché. C’est un peu ce que proposait Oscar Wilde avec sa citation « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » Cela marche super bien pour les personnes ayant un tempérament plutôt compétitif, qui aiment jouer la gagne et pour qui atteindre l’objectif est essentiel coûte que coûte. 

Mais pour les personnes qui sont déjà naturellement impliquées, pragmatiques et pour qui le chemin vers l’objectif compte aussi dans le résultat obtenu, mettre un objectif qu’on sait inatteignable peut être contre-productif. Et bien oui en quelque sorte pourquoi se battre pour accomplir quelque chose que l’on sait ne se produira pas et nous laissera juste un goût de frustration dans la bouche. Dans ces cas-là, une autre stratégie consiste à se donner un objectif atteignable et des bonus au-delà de l’objectif, si on les dépasse.

A vous de choisir ce qui vous fera avancer le plus efficacement possible vers votre objectif et vous donnera les meilleurs résultats car nous ne fonctionnons pas tous de la même façon.

R comme “relevant” en anglais, soit pertinent en français.

Parfois on le traduit comme “réaliste” en français mais personnellement cela le rend confus avec le A de atteignable. Dans ce R là, il est plutôt question de pertinent, dans le sens de savoir de poser nez à nez avec soi-même deux secondes, se regarder dans le blanc de l’oeil et être sûr.e de pouvoir répondre oui à la question suivante : “es-tu bien sûr.e que cet objectif est celui que tu veux ? Qu’il va t’apporter la valeur que tu attends pour toi ou pour ton entreprise ?” Qu’il répond à la définition que tu te fais de croissance ?”
Si la réponse est oui, alors c’est ok. Mais si la réponse vous devez allez la chercher plutôt du côté des “il faut”, “je dois”, “un tel m’a dit que” par exemple, alors cet objectif-là n’est pas pertinent. 

T de "Time-bound", ou encore temporel en français

Un bon objectif est un objectif qui a une temporalité, c’est à dire pour lequel vous définissez une date à laquelle vous comptez atteindre votre objectif. 

Pour reprendre l’exemple du milliard de tout à l’heure, si je vous dis “je souhaite gagner un CA d’un milliard d’ici la fin de l’année” ou si je vous dis je souhaites gagner un CA d’un milliard d’ici le 31 décembre 2032 c’est à dire dans 10 ans”, vous voyez bien que ce n’est pas la même chose. La temporalité de votre objectif va vous permettre de pouvoir mieux percevoir le temps que vous vous laissez pour accomplir votre objectif, et cela va vous permettre de plus facilement pouvoir poser les différentes actions nécessaires pour l’atteindre. Selon que vous vous donnez plus ou moins de temps vous n’allez sans doute pas passer par le même chemin, par les mêmes étapes.

Et on ajoute à notre SMART anglais le E de “écologique”

Et lorsque je dis écologique, je ne veux pas dire de sauver la planète, quoique cela pourrait en faire partie si vous le souhaitez et si cela fait partie de vos causes profondes, des valeurs de votre marque. Mais là, je vous parle du mot « écologique » dans un sens plus personnel, plus individuel. Votre objectif doit être écologique pour vous, et pour vos proches, c’est à dire qu’il ne doit pas être atteint aux dépens de votre bien-être ou de celui de vos proches. Vous sacrifier au nom de votre objectif c’est pour moi avoir une vision limitée, court-termiste ou étriquée de son objectif. Parce qu’une fois atteint, s’il vous a réduit à néant, est-ce que vous trouverez vraiment cela aussi bien que vous le pensiez ?

Je suis une coach dite humaniste, c’est à dire que pour moi la personne est au moins aussi importante que son objectif et donc je n’aiderai pas quelqu’un à se détruire la santé ou à détruire ce auquel il croit ou il tient au profit de son objectif. Ce serait pour moi complètement contre-productif, un non-sens.

Alors si vous faîtes partie de ces personnes qui n’aiment pas trop parler d’objectifs parce que ce mot est associé à une pression trop forte d’un système, parce que vous avez peut-être déjà vécu un burnout ou parce que vous avez vécu la pression de ces objectifs dans une entreprise peu humaine, ce dernier E pourrait vous réconcilier avec la notion d’objectif. Et il pourrait surtout vous permettre de poser les limites de ce que vous voulez ou non faire pour atteindre votre objectif.

En conclusion il me semblait essentiel de vous parler de ce sujet de la définition d’un objectif. Parce que souvent un objectif non atteint vient aussi initialement d’un objectif mal défini à la base. Aussi pour atteindre votre objectif, ayez-le le plus précisément possible dans votre ligne de mire. Et l’acronyme SMART-E (sans oublier le E de la fin) va vous permettre de le rendre précis et juste pour vous.

Pour aller plus loin, clarifier votre situation, débloquer les freins et les peurs qui vous empêchent d’être à votre pleine puissance, et accélérer votre business, je vous invite à découvrir mon accompagnement privé de coaching

Guide et épisode privé de podcast booster d'énergie pour booster la productivité

Télécharger gratuitement

20 astuces et conseils pour booster son énergie et gagner en productivité

L'épisode de podcast privé
+ le guide complet

>
Retour haut de page