Comment mettre à profit les périodes creuses dans ton business

Et si vous arrêtiez de déprimer ou de culpabiliser pendant les périodes creuses en business et que vous mettiez à profit ces moments pour optimiser votre activité ?

Les périodes de vacances, comme en ce moment, c’est un moment où on a l’impression que tout le monde est en vacances, et donc aussi les clients.  Vous avez sans doute moins de monde sur vos réseaux sociaux, peut-être moins de likes, moins de vus, moins d’engagement. Et c’est une période où on peut aussi se sentir un peu désespéré, un peu démotivé parce qu’on a l’impression de travailler pour rien.

Vous aurez aussi peut-être cette impression-là dans les périodes par exemple de fin d’année à Noël ou encore si votre activité est saisonnière vous aurez peut-être d’autres moments de creux entre les moments d’activité intense.

Alors si je vous proposais d’arrêter de déprimer ou de culpabiliser sur ce moment d’activité plus restreinte et de profiter pour engager certains sujets qui  peuvent être bénéfiques pour votre activité ?

Voici donc 7 façons de mettre à profit ces périodes creuses de la meilleure façon possible pour vous et votre business.

1 - Prendre du repos et recharger les batteries

Cette période c’est peut-être aussi le moment pour vous de prendre du repos, de prendre des vacances et d’en profiter pour recharger vos batteries.
Parce que dîtes-vous que quand les autres vont rentrer de vacances ils seront en forme et que si vous, vous êtes épuisé et que vous n’avez pas pensé à recharger tes batteries et bien vous ne serez peut-être pas aussi efficace.

J’en parle aussi dans l’épisode 5 pourquoi est-il important de gérer son énergie aussi je ne m’attarderai pas plus là-dessus et si vous avez envie d’en savoir plus, je vous invite à aller l’écouter ou lire l’article.

Alors voilà c’est important de vous proposer cette solution en premier parce qu’il ne faut pas la négliger. C’est important que vous puissiez recharger vos propres batteries, pour servir au mieux les intérêts de votre entreprise ou de votre activité.

2- Prendre du recul sur votre activité et votre business

La deuxième idée, c’est de profiter de cette période pour prendre du recul sur votre activité, sur vos offres, sur vos stratégies, sur votre mindset et remettre tout ça à plat. Parce que pendant le reste de l’année vous êtes peut-être à fond, la tête dans le guidon, à être plutôt sur l’exécution ou sur l’opérationnel de votre métier, sur le quotidien. Et vous n’avez peut-être pas toujours ce temps disponible pour aller plus en profondeur dans les choses, pour prendre du temps réellement, pour avoir ce recul nécessaire afin d’analyser en détail ce que vous avez mis en place.  

Pourquoi ne pas prendre la température de votre business, de façon pragmatique, pour savoir si vous êtes toujours aligné.e avec ce que vous avez mis en place. Est-ce que vous avez envie de transformer certaines choses, de modifier certaines offres, est-ce que vous êtes toujours à l’aise avec le contenu que vous proposez, avec les offres que vous faîtes,  avec les tarifs que vous proposez à vos clients et avec l’expérience que vous leur faites vivre ? 

C’est aussi le moment pour vous poser la question un petit peu plus en profondeur des résultats que vous avez, et si oui ou non il y a des choses que vous pourriez améliorer. 

A ce moment-là vous pouvez vous poser déjà trois petites questions simples qui vont vous permettre d’aller creuser plus en profondeur. Les trois questions c’est :

  • Qu’est-ce que je dois continuer ?  
    Dans l’expérience que vous proposez, dans les offres que vous avez, qu’est-ce que vous faites de bien et que vous souhaitez continuer de faire. 
  • qu’est-ce que je dois arrêter ?  
    Qu’est-ce que vous faites de moins bien, qui n’est pas du tout utile, ou qui vous apporte très peu de valeur par rapport à l’effort fourni et que vous pourriez arrêter de faire ?
  • et qu’est-ce que je dois commencer ?
    Quelles sont les choses où vous vous dites depuis longtemps que c’est quelque chose qu’il vous faudrait faire, que vous avez envie de faire, mais que vous n’avez pas encore commencé à faire ?

Profitez de cette période un peu plus creuse pour vraiment prendre le temps de vous poser sur ces éléments, prendre le temps d’avoir de l’inspiration, de la créativité pour vous ouvrir à d’autres possibilités, à la construction d’autres choses qui vont vous permettre de faire évoluer votre business dans le sens qui est le bon pour vous aujourd’hui. 

3 - Préparer ce projet qui vous anime mais que vous repoussez tout le temps

Et si vous vous mettiez enfin à préparer ce projet qui vous anime depuis longtemps mais que vous repoussez tout le temps parce que “vous n’avez pas le temps”. Vous savez cette fameuse excuse ” je n’ai pas le temps je ferai plus tard je le ferai dans 3 mois, dans 6 mois, quand j’aurai atteint 10k, quand etc… » 

Pourquoi ne pas profiter de cette période justement où vous avez du temps pour prendre ce projet-là à bras-le-corps et vraiment vous en occuper, vraiment vous pencher dessus pour pouvoir le faire avancer.

Peut-être que vous n’allez pas le terminer mais vous allez peut-être tellement bien avancer dessus qu’ensuite le gap pour le finir sera faible et que ça vous donnera envie de continuer à le finaliser.

4- Mettre en place des automatisations

Et oui parce que le reste de l’année vous vous dites « j’ai pas le temps de faire si, j’ai pas le temps de faire ça ». Si vous mettez en place des automatisations, vous allez pouvoir regagner du temps.

Il y a plein de choses que vous pouvez automatiser dans votre métier :

  • dans la façon de gérer votre administratif ou vos paiements
  • dans les outils que vous utilisez 
  • dans la manière de communiquer avec vos clients 
  • dans vos différents process avec vos clients, vos collaborateurs, vos partenaires…

Tous ces éléments là peuvent être automatisés, ils peuvent vous faire gagner ensuite beaucoup de temps pour vous concentrer davantage sur votre cœur de métier.

5- Aller à contre-courant et occuper l’espace pendant que les autres ne sont pas là

En effet, comme beaucoup de vos collègues/concurrents aussi seront en vacances pendant cette période-là, finalement les clients qui eux sont là auront moins de sollicitations. Ils verront peut-être moins de contenus et vous allez peut-être vous faire remarquer par certaines personnes, là où vous n’auriez pas pu le faire dans une période où tout le monde est là. Comme par exemple à la période de rentrée, quand tout le monde revient en forme parce qu’ils ont rechargé les batteries.

Pourquoi ne pas profiter de l’été ou d’une autre période creuse pour vous faire voir. Et pourquoi pas même vous faire voir encore davantage que d’habitude. Si par exemple d’habitude vous ne postiez que 3 fois par semaine, pourquoi pas, pendant cette période-là, être présent tous les jours sur votre réseau.

Et ainsi, lorsque les gens rentreront, et bien finalement, dans leur tête, vous aurez été là tout ce temps vous les aurez accompagnés déjà pendant un moment. Alors le gap sera peut-être plus facile à franchir avec vous qu’avec d’autres puisque ils vous ont déjà vu et rencontré ou en tout cas ils auront continuer de penser à vous pendant l’été.

6- Tester de nouvelles choses qui vous font peur

Une 6e idée aussi c’est de profiter de ce moment-là pour tester de nouvelles choses qui vous font peur, comme par exemple de se montrer sur les réseaux sociaux ou de tester un nouveau format d’atelier, de webinaires, de Master Class, ou peut-être une nouvelle offre avec des bêta-testeurs.

En effet pendant cette période-là, finalement vous allez peut-être avoir moins de visibilité, moins de personnes présentes, mais peut-être que vous pouvez apprécier cela pour vous dire que vous élargissez progressivement votre zone d’inconfort. Peut-être que vous pouvez vous dire “je risque moins”, et donc peut-être que le pas sera plus facile à franchir pour vous, pour oser essayer de nouvelles choses, tester des formats différents, sur lequel vous ne vous pensez pas forcément confortable.

L’idée ici, ce n’est pas d’avoir forcément un résultat, mais de pratiquer, de vous faire du muscle, par petites étapes. 

7- Mettre en place de nouvelles habitudes dans votre vie

Et enfin une septième façon de mettre à profit cette période creuse pour votre business et pour vous c’est peut-être de mettre en place pour vous de nouvelles habitudes saines dans votre vie.

Pourquoi pas essayer de nouvelles routines ou essayer certaines choses qui vont vous permettre de conserver votre énergie au long cours.
Pour avoir quelques idées, vous pouvez aller écouter mon épisode de podcast privé ainsi que le guide à télécharger le booster d’énergie qui vous propose 20 astuces pour booster votre énergie et gagner en productivité. Parmi ces 20 astuces, plusieurs sont des habitudes à prendre qui se construisent non pas en une seule fois, mais bien sur une période de temps.

Et pourquoi ne pas justement profiter d’une période plus creuse, qui vous sollicite moins en termes d’énergie, pour pouvoir mettre à profit cette énergie que vous pouvez avoir dans la construction de bases saines d’automatismes pour vous. De nouvelles habitudes qui vont vous permettre d’être davantage dans un état d’esprit de réussite et de persévérance durable.

En conclusion, il s’agit ici de voir plutôt une opportunité qu’une contrainte. Voyez l’opportunité de ces périodes creuses pour sortir de votre quotidien, pour travailler des points que vous ne faîtes pas d’habitude ou pour aller à contre-courant de ce que vous pensez. 

J’espère que ces 7 idées vous seront utiles. Et si vous voyez d’autres idées, je vous invite à me le dire en commentaire, je serai ravie de les lire !

Pour aller plus loin, clarifier votre situation, débloquer les freins et les peurs qui vous empêchent d’être à votre pleine puissance, et accélérer votre business, je vous invite à découvrir mon accompagnement privé de coaching

Guide et épisode privé de podcast booster d'énergie pour booster la productivité

Télécharger gratuitement

20 astuces et conseils pour booster son énergie et gagner en productivité

L'épisode de podcast privé
+ le guide complet

>
Retour haut de page